29 août 2020, la Chorale de Saint Just Saint Rambert

C’est un aspect méconnu mais pourtant fondamental de cette chorale, si singulière par bien des aspects …

Cela est notable lors des concerts … et vous pourrez, vous aussi, en faire l’expérience la prochaine fois que vous viendrez l’écouter.

Cela relève presque  de la magie …

Le public ne se doute de rien tant il est pris, sans le percevoir consciemment, par l’osmose qui relie le chef de chœur à ses choristes.

Tous les regards de ces derniers sont tournés vers leur chef, suivant ses gestes, scrutant les étincelles dans ses yeux, décodant ses mimiques, devinant ses intentions, bref attentifs aux moindres nuances qu’il désire faire passer dans l’interprétation de l’oeuvre en création.

Tout cela est transparent aux yeux du public qui se laisse alors emporter par l’incroyable impression de facilité qui se dégage de l’ensemble au service d’œuvres profanes ou sacrées, légères ou chargées d’émotion.

Comment cela est-il possible ?

En fait il y a un secret …
Les choristes, pupitre par pupitre, connaissent tous leurs textes par chœur, ainsi bien sûr que les notes, les altérations et les nuances qui les accompagnent.
Cela se traduit par une intensité remarquable dans l’expression vocale de chacun, par une concentration sans faille sur la personne du chef et, ce faisant, par la garantie de ne louper aucun départ, aucun fortissimo, pianissimo, decrescendo ou diminuendo !

Et cela fait toute la différence …

Cela est tellement vrai que lors des concerts les classeurs de partitions ne sont là que pour le décorum, pour ne pas désorienter un public habitué à les voir dans les mains des choristes. Tout au plus peuvent ils servir d’appoint aux nouveaux choristes n’ayant pas encore assimilé tout le vaste  répertoire de cette chorale d’exception.

Vous avez des doutes ? Ils seront dissipés lorsque vous aurez regardé la vidéo ci-dessous.
Il s’agit d’enregistrements faits lors des répétitions préparatoires au passage des chorales de Saint Just Saint Rambert et des Amis Réunis au Zénith de Saint Etienne en mai 2018 devant 4000 personnes.

Après avoir vu et entendu le travail en répétition vous pourrez en constater le résultat en suivant ce lien qui vous emmènera vers le concert qui a permis aux deux chorales citées ci-dessus d’accompagner le groupe I Muvrini.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.