Archives par mot-clé : Amis réunis

Le 3 mai 2018, au Zénith, avec I Muvrini

Une soirée émouvante…

qui restera longtemps dans nos mémoires …

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »
Mark Twain (They didn’t know it was impossible so they did it)

D’abord le message d’après concert de Jean-François Bernardini

MERCI les amis pour tout ce que vous avez donné lors de ce concert mémorable.
Votre « symphonique » a sonné et chanté à merveille pour les oreilles de toutes et tous .
Votre  travail de préparation était tellement évident …
Pour les « mouflons » ce fut un bonheur, de communion et de partage malgré le temps qui nous était compté à tous.
Faire découvrir à l’autre qu’il peut chanter, qu’il sait chanter et enchanter !!! Quelle victoire pour chacun de nous.
Vous êtes capables de tellement plus … est ce que nous nous  sommes dit les uns aux autres.
Si on éduquait le monde ainsi, on obtiendrait des miracles !
Yes you can … et … yes we can together, ensemble, a été notre plus belle victoire à Saint Étienne, notre plus belle des polyphonies.
Nous pouvons apprendre, grandir, partager, et réaliser nos petits bouts de rêves …
« Ensemble pour la non-violence » … a donné à ce concert un « SENS » tellement plus grand que nous.
L’humanité en harmonie, des notes justes avec des regards justes au service d’une grande cause, une cause juste et urgente.
Servir une cause juste est notre plus grande noblesse.
Cela est un besoin fondamental pour l’être humain
À d’autres belles aventures ….
Merci les choristes, merci les chefs de chœur, merci les VERTS, merci Bernard

LES MOUFLONS réunis

Puis ci-dessous quelques vidéos et photos de ce spectacle qui fut à la hauteur de nos espérances et des attentes d’un public enthousiaste. Quatre mille personnes ce n’est pas rien.

Et tout d’abord une petite présentation le 14 février 2018 à L’Étrat … par Roland Romeyer (Président de l’Association Sportive de Saint Etienne et Jean-François Bernardini, leader du groupe I Muvrini)
(crédit : Asse Cœur vert)

et puis quelques vidéos et photos que nous devons à Isabelle d’Angelo et Marie Lergenmüller Presles, très bien placées au troisième rang du carré d’or. Merci Isabelle et merci Marie !

Amazing grace

 

La ville que j’ai tant aimée

 

Corsica

 

le final

 

Mickey 3D

2018_05_03 Zénith Mickey 3D

I Muvrini

2018_05_03 Zénith I Muvrini

Ensuite trois vidéos que nous devons à Florence Lemitron, la fille d’Annick et que nous avons déposées sur l’espace Viméo de la chorale pour que vous puissiez en profiter en HD (Haute définition).

Agnus Dei

 

Les photos communiquées par Corine, notre Présidente

2018_05_03 Zénith

2018_05_03 Zénith

2018_05_03 Zénith

2018_05_03 Zénith

Et merci aussi à Jean-Claude Duverger, Président de RCF Saint Etienne pour avoir été présent au Zénith ce soir-là et pour avoir mis en ligne les vidéos ci-après sur la page Facebook de RCF.

Ma sœur musulmane
sur la page Facebook de RCF Saint Etienne

Agnus Dei
sur la page FaceBook de RCF Saint Etienne

Le final sur la page Facebook de RCF Saint Etienne

Message (5 mai 2018) : Chers amis et membres des chorales des « frères Grolet » (sic)
Je me suis permis de mettre sur la page fb de RCF Saint-Etienne un très court extrait (1′) du magnifique concert de Jeudi (Agnus Dei). J’espère que vous n’y voyez pas d’inconvénient !
N’hésitez pas à le partager je n’ai pas pu le mettre directement sur votre page FB
Encore Bravo et Merci
JC Duverger
RCF Saint-Etienne

et puis pour finir les petites-filles de Frédéric et Hélène sur scène avec Jean-François Bernardini

2018_05_03 Zénith Bernardini

La chorale de Saint Just Saint Rambert au zénith

Le Zénith de Saint Etienne

zenith-saint-etienne-78125Le 3 mai prochain (c’est un jeudi) les groupes d’I Muvrini et de Mickey 3D vont donner un grand concert au Zénith de Saint Etienne.

Les bénéfices de ce concert seront reversés aux associations Umani et Cœur-Vert qui se “battent” (le terme est mal choisi) pour la non violence dans la cité, les écoles, les stades …

Deux chorales locales (130 choristes au total) vont avoir le privilège d’accompagner la formation I Muvrini, celle de Saint Just Saint Rambert et celle des Amis Réunis (Saint Etienne), sous les conduites respectives de Jean Pierre et Frédéric Grolet.

Nous attendons quatre mille spectateurs … La campagne d’affichage vient tout juste de commencer mais plus de la moitié des places, qui partent très vite, est déjà vendue.

Des grands noms de l’épopée des Verts de 1976 seront présents.

Le groupe de choristes va accompagner les chants suivants :

Une précision … Le soliste (Jean François Bernardini) de Ma sœur musulmane chante en français, en corse et en arabe, et c’est dans cette dernière langue qu’il rappelle que Dieu est grand, si vous voyez ce que je veux dire. Regardez le clip et vous verrez comme cela est vrai.

Si vous êtes intéressé vous pouvez réserver en passant par le site de la chorale. Dans la colonne de droite, ci-contre, en cliquant sur l’affiche du concert vous arriverez sur le site du Zénith puis sur le site de réservation de la Fnac en cliquant en bas à gauche.

Vous pouvez aussi passer par les sites de réservation de Leclerc ou Carrefour.

14 février 2018, conférence de presse à l’ASSE

La non-violence …

Ce fut le thème central de la conférence de presse donnée ce mercredi 14 février dans les locaux du club à l’Etrat par Jean-François Bernardini, leader du groupe I Muvrini et par Roland Romeyer, Président de l’ASSE.

Nous renvoyons à notre article précédent pour de plus amples détails sur la genèse de l’évènement majeur qui va se tenir le 3 mai au Zénith de Saint Etienne et qui était le sujet du jour.

Les mots, la voix, l’intonation de Jean-François Bernadini ont su toucher profondément l’ensemble des journalistes présents qui ont pu mesurer l’engagement puissant du leader d’I Muvrini dans son combat pour la non violence, dans la rue, les écoles, les stades.

Jean-François a tout de même pris sur son temps pour donner à ce jour plus de quatre cents conférences, bénévolement, un peu partout en France devant des lycéens, des professeurs, des éducateurs, des entraîneurs …

Umani rêvait de pouvoir insuffler son message dans le monde du sport et en particulier dans celui du football, car si ce combat-là était gagné, la victoire servirait d’exemple dans beaucoup de domaines.

Jean-François Bernardini a touché Roland Romeyer, et ce fut visible, en lui disant que l’histoire retiendrait que le premier club a avoir répondu à l’attente d’Umani, en s’engageant dans cette croisade, avait été l’ASSE, ce club si cher au cœur des français tant ceux-ci ont vibré au rythme des exploits des Verts.

Le mouvement est lancé puisque l’AJ Auxerre vient de suivre l’exemple de l’ASSE en inscrivant, à son tour, le thème de la non-violence dans sa communication.

Pour la petite histoire, Jean-François Bernardini a cité l’exemple de Dominique Rocheteau, célèbre joueur de l’ASSE et Président de Cœur-Vert, qui , de toute sa carrière, n’a écopé que d’un seul carton jaune ! Point n’est besoin de tacler pour bien jouer.

Bernard Champion, responsable de l’hôtellerie et des stages d’été au sein du centre d’entrainement de l’ASSE prit la parole pour préciser qu’outre les groupes I Muvrini et Mickey 3D, les chorales des frères Grolet (sic), donc celle des Amis Réunis et celle de Saint Just Saint Rambert apporteraient leur contribution à l’événement en accompagnant d’une part les deux formations vedettes, en chantant d’autre part quelques pièces en solo  …

Merci à mon ami Jérôme de m’avoir invité.

Ci dessous quelques photos de cette agréable après-midi …

Thierry

 

 

Le fil de l’eau de novembre 2017 – polyphonies corses à St Just St Rambert

2017_11 Fil de l'eau polyphonies corses

C ‘est paru dans l’édition de novembre 2017 du Fil de l’eau, journal municipal de Saint Just Saint Rambert.

Les deux chorales initiées par Louis Grolet, celle des Amis réunis et celle de Saint Just Saint Rambert, vont donc se retrouver une nouvelle fois dans le cadre de ces stages de polyphonies corses animés par Jean-François Luciani et Stéphane Mangiantini du groupe I Muvrini.

Tout cela en attendant le jeudi 3 mai 2018, date à laquelle les choristes de ces deux formations auront le privilège d’apporter leur contribution au concert que donnera le groupe I Muvrini au Zénith de Saint Etienne.

Nul doute, qu’à cette occasion, les deux chœurs sauront donner le meilleur d’eux-mêmes pour offrir au public l’écrin qu’il convient aux chants si prenant de l’Île Beauté interprétés avec le talent et la sensibilité qui sont l’apanage des solistes d’I Muvrini.

Le concert est déjà annoncé sur le site d’I Muvrini

2017_11_05_I_Muvrini_2018_05_03_St_Etienne

Ne manquez pas le très beau clip porteur d’espoir Ma sœur musulmane. Peut-être le chanteront-ils le 3 mai ?

I Muvrini, Chorale de St Just St Rambert, Chorale des Amis Réunis

I Muvrini, stage avec les choristes des Amis Réunis et de Saint Just Saint Rambert
I Muvrini, stage avec les choristes des Amis Réunis et de Saint Just Saint Rambert

Frédéric Grolet, chef de chœur de la chorale des Amis Réunis (Saint Etienne), est à l’origine d’un stage de polyphonie traditionnelle corse animé par deux membres du célèbre groupe I Muvrini, stage auquel ont participé nombre de choristes des deux chorales, celle des Amis Réunis et celle de Saint Just Saint Rambert.

Au dire des participants, tous ont vécu un week-end d’exception au terme duquel chacun avait fait la découverte de nouvelles possibilités, de nouvelles manières de penser le chant, de nouvelles façons d’écouter l’autre.

Merci au groupe I Muvrini d’avoir partagé en toute amitié un peu de leur passion pour le patrimoine vocal de l’Île de Beauté.

Un soir d’été à Poncins …

2015_06_06_Poncins_Les_3_Grolets

Ce fut une soirée estivale très réussie, pleine de charme et d’émotions.

D’abord une histoire de famille puisque Clément Grolet, le chef de chœur de la chorale de Poncins accueillait, en cette très chaude soirée, son père, Jean Pierre Grolet, le chef de chœur de la chorale de Saint Just Saint Rambert et son oncle, Frédéric Grolet, le chef de chœur de la chorale des Amis Réunis, chœur d’hommes basé à Saint Etienne.

Le public, venu nombreux, ayant rempli les bancs de l’église jusqu’au dernier, le concert put commencer sous les meilleurs auspices.

Le privilège de l’incipit revint aux Amis réunis qui interprétèrent avec brio, sous la direction de Frédéric, plusieurs pièces de leur répertoire, puissant et éclectique.

Saint Just Saint Rambert et son chef Jean Pierre prirent le relais pour offrir au public, déjà enthousiasmé par ce qu’il venait d’entendre, une palette d’un répertoire mêlant sacré et profane, allant du recueillement à l’exubérance.

Puis, c’est à ce moment que survint un moment de grâce … le cadeau que firent « Les 3 Grolet » au public et à leurs choristes, le célébrissime Hallelujah de Léonard Cohen, Frédéric au clavier, Jean Pierre à la guitare, Clément au violoncelle, chacun d’entre eux successivement soliste. Il fut impossible que l’assemblée et les choristes ne s’associent pas, par le cœur et par la voix. L’émotion était palpable …

Le couronnement de la soirée revint à la chorale de Poncins et à son chef Clément dont la direction fait venir immédiatement à l’esprit la citation célèbre « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années » (Pierre Corneille). Un répertoire varié, une interprétation réussie et empreinte d’émotion, un public conquis.

Et puisqu’il fallait une fin et un bouquet final, les trois groupes (plus de cent vingt choristes) se retrouvèrent dans le chœur de l’église pour chanter un negro spiritual (Lord I want), un chant corse (Corsica) et Armstrong de Claude Nougaro.

La salle municipale faisant face à l’église, il fallut peu de temps pour que tout les participants (acteurs et auditeurs) de cette soirée mémorable se retrouvent autour du buffet délicieusement préparé par la chorale de Poncins et entonnent l’incontournable « Trin trin trin » de la famille Grolet.

Cette soirée fut magique et électrique … Minuit aidant, il fallut rentrer … Le ciel était illuminé des éclairs incessants des orages qui frappaient de toutes parts à l’horizon. La providence sut attendre que la fête fut finie avant de déverser l’eau du ciel sur le village de Poncins …